Eugenia Silva nous confie ses souvenirs de fashion weeks

Fashion

Grande habituée des défilés de mode, elle nous révèle ce que signifie réellement d’assister à une fashion week.

 

Top model pendant des années, régulièrement invitée en front row aux défilés, Eugenia Silva (@eusilva) est certainement la mieux placée pour nous révéler les secrets des fashion weeks. « C’est une expérience fabuleuse, que ce soit en tant que mannequin ou spectatrice », déclare la top model, star du shooting photo d’automne de The Bicester Village Shopping Collection.

« Quand j’ai débarqué à Milan pour la première fois, j’avais 19 ans et je ne connaissais pas grand chose de la mode. Pour moi, le moment le plus mémorable de cette période - et il y en a eu pas mal – c’est le défilé de Galliano pour Dior, c’était vraiment fantastique. C’était incroyable », ajoute Eugenia. « Aujourd’hui, je trouve les défilés Prada et Gucci exceptionnels. »

960x540-1-eugenia-silva-fashion-week-memories.jpg


« Désormais, quand je suis assise au premier rang, je peux apprécier tout le côté esthétique, sans stress et en toute sérénité. Je regarde le travail des créateurs d’un autre point de vue. À choisir, je pense que je préfère être spectatrice en front row que défiler comme mannequin. C’est beaucoup moins stressant que de se faire conduire à travers une ville par un chauffeur en essayant d’être à l’heure pour le défilé. »

La top model espagnole a débuté dans la mode à 16 ans, après avoir remporté le concours Look of the Year d’Elite. Mais, comme elle l’explique, « mon père ne voulait pas que je sois mannequin, alors j’ai fait des études de droit.

960x540-2-eugenia-silva-fashion-week-memories.jpg


Aujourd’hui mère de deux enfants, elle poursuit sa carrière de mannequin, mais consacre désormais la plus grande partie de son temps à sa nouvelle marque Cabinett. « J’ai créé cabinett.com et des marques très cool ont commencé à me faire confiance. Maintenant, nous commercialisons leurs créations en ligne, et j’ai récemment ouvert ma toute première boutique éphémère [à Las Rozas Village] tout en continuant à travailler comme mannequin. Je ne chôme pas! 

Elle trouve cependant le temps d’assister aux défilés des nouvelles saisons, et a même assisté à la fashion week de New York en septembre. À qui va son admiration en ce qui concerne les dernières saisons ? « J’ai toujours hâte de découvrir ce que les nouveaux designers vont proposer », déclare-t-elle.

« Ce que Jacquemus a fait [dans les champs de lavande de Valensole] en Provence pour célébrer le dixième anniversaire de la marque était fascinant. Il a créé quelque chose d’à la fois nouveau et frais, mais aussi de facile à porter. »

 

960x540-3-eugenia-silva-fashion-week-memories.jpg

Quand j’ai débarqué à Milan à 19 ans, je ne connaissais pas grand chose de la mode. Pour moi, le moment le plus mémorable de cette période, c’est le défilé de Galliano pour Dior, c’était vraiment fantastique


« Une autre marque que j’adore est Redemption. Elle vient de présenter sa collection haute couture à Paris et elle est fabuleuse. J’adore cette marque, et je porte un grand nombre de ses créations, donc c’était très excitant. Ces nouveaux créateurs ont des idées fantastiques et leur travail est exceptionnel, c’est toujours très fun à voir. »

Top